Quelles questions pour quelles recherches ? Les sciences humaines et sociales au carrefour des disciplines
16 juin 2017 Metz (France)

Journée Internationale des Jeunes Chercheurs 2017


Quelles questions pour quelles recherches ?

Les sciences humaines et sociales au carrefour des disciplines

Depuis un peu moins d’une vingtaine d’années de nombreux champs de recherche trans —, inter — ou pluridisciplinaires ont commencés à voir le jour au sein des institutions universitaires françaises. Alors que les institutions Anglophones ont commencé à décloisonner les disciplines en créant de nouveaux champs de recherche baptisés « studies », dès les années 70 en raison de l’apparition de nouveaux objets de recherches nomades, les jeunes chercheurs ressentent le besoin de définir de nouvelles méthodologies de recherche afin d’apporter des regards innovants sur des objets d’études complexes. Dans la continuité de l’édition 2016 sur le thème de l’interdisciplinarité, cette nouvelle journée internationale a pour objectif de rassembler doctorants et jeunes docteurs de tous horizons autour d’une réflexion sur leurs pratiques. En effet, le point de départ de toute recherche est un questionnement sur ses objectifs ainsi que sur la façon dont elle doit être menée. Il s’agit de se demander quelles questions scientifiques sont à l’œuvre dans les recherches : au nom de quoi faisons-nous des recherches ? Quels types de recherches sont sollicités par de telles questions ? Quelle est la place de la recherche fondamentale ? Quelle part est accordée à la recherche sur la société, aux recherches impliquées, interventionnistes ? En savoir plus

Axes

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Conférencière invitée

Anne-Francoise Schmid

 

Anne-Francoise Schmid est Maître de Conférences honoraire habilitée à diriger des recherches à l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon, et chercheur associé à la Chaire de Théorie et Méthodes de la Conception Innovante (MinesParisTech) ainsi qu’au Laboratoire de Philosophie et d’Histoire des Sciences – Archives Henri Poincaré (Université de Lorraine, UMR 7117). Spécialisée en philosophie des sciences et des techniques, ses recherches portent notamment sur les interactions entre philosophies, sciences et ingénierie, ainsi qu’en épistémologie des théories et épistémologie des modèles. Anne-Francoise Schmid est éditrice de Russell et Couturat, elle a enseigné la philosophie et l’épistémologie à l’Université de Paris Ouest Nanterre (1986-1989, la logique mathématique à l’Université de Genève (1987-1989) et fut professeure invitée en épistémologie à l’École polytechnique Fédérale de Lauranne de 1980 à 1988. Déléguée au CNRS de septembre 1999 à août 2001, elle fut professeure invitée à l’académie Royale des Sciences du collège de Belgique en 2009, 2011 et 2012.

Son problème est la question de savoir comment éviter les exclusions, exclusions de méthodes scientifiques émergentes en sciences au vu de ce qu’elle voyait dans les laboratoires et centres de recherches, exclusion de philosophies au nom de la suprématie de l’une d’elles. Elle a dans ce but manifesté les hypothèses de l’épistémologie classique (L’Âge de l’épistémologie. Science, ingénierie, éthique, Paris, Kimé, 1998) et en a fait des extensions susceptibles de tenir compte de l’interdiscipline généralisée des sciences contemporaines, et travaille parallèlement à un style philosophique non pas dans, mais avec les philosophies dans leur multiplicité. Elle fait partie du comité de rédaction de trois revues (Natures, Sciences, Sociétés, EDP sciences, Philosophia Scientiae et Russell : The Journal of Bertrand Russell Studies).

Ses publications incluent entre autres ouvrages : 

L’édition de la Correspondance entre Bertrand Russell et Louis Couturat (1897-1913) sur la politique, la logique et la philosophie, (735 pages), Paris, Kimé, 2001.

Que peut la philosophie des sciences ?, Paris, Pétra, 2001. 

Jean-Marie Legay et Anne-Françoise Schmid, Philosophie de l’Interdisciplinarité. Correspondance (1999-2004) sur la recherche scientifique, la modélisation et les objets complexes, Paris, Pétra, 2004.

Anne-Françoise Schmid éd., Épistémologie des Frontières, Paris, Pétra, 2013. 

Nicole Mathieu et Anne-Françoise Schmid éds., Modélisation et Interdisciplinarité. Six disciplines en quête d’épistémologie, Paris, Quae, collection « Indisciplines », 2014.

Personnes connectées : 1